Aujourd’hui encore, beaucoup de personnes associent l’industrie au travail à la chaîne en usine. Pourtant, ce secteur offre des métiers aussi riches que variés et certains d’entre eux, inconnus du grand public, méritent d’être mis en avant. Aujourd’hui, nous vous faisons découvrir six métiers méconnus mais très recherchés dans l’industrie.

1. Plieur

Ce nom n’est pas évocateur et pourtant, le plieur est le spécialiste du travail des métaux. En effet, l’opération de pliage consiste à déformer des pièces ou feuilles de métal, à l’aide d’une presse plieuse pour réaliser les plis nécessaires à l’obtention de la pièce finale. Le pliage métallique est à l’origine de la production de nombreux produits finis (portes, ventilation, …) ou semi-finis (tôles d’habillage pour fenêtres, portes et murs rideau).

Le plieur travaille avec une machine à commande numérique qu’il configure pour produire des pièces conformes au cahier des charges. Il met en place, démonte ou assemble les outils mécaniques associés à la machine. Il travaille dans un atelier et supervise les opérations de pliage de sa machine, contrôle la conformité des pièces fabriquées et gère le stock des matières premières.

2. Chaudronnier

Le chaudronnier travaille également le métal pour le transformer en feuilles, tubes ou profilés mais cette fois il s’agit de production unique ou en petite série. C’est un travail de haute précision qui requiert de l’habileté manuelle, de la résistance physique mais aussi la maîtrise de la conception assistée par ordinateur. Il peut fabriquer des produits tels que les chaudières, des cuves en inox pour l’agroalimentaire, des coques de navire, etc.

Son travail se fait à l’atelier pour la phase de conception (lecture de plan, traçage, découpe des éléments) mais aussi pour l’étape de déformation du métal. L’étape de l’assemblage peut se dérouler en atelier ou alors directement sur le lieu où le produit final sera installé. Par exemple, directement chez l’agriculteur lors de l’installation d’une citerne agricole.

Le métal étant son cœur de métier, le chaudronnier doit avoir une excellente connaissance des métaux et alliages, comme le fer, le laiton, le cuivre, l’aluminium, l’acier et l’acier inoxydable. Il est amené à utiliser différents outils comme la plieuse à commande numérique, la scie à ruban, la poinçonneuse ou encore la soudure laser.

3. Peintre industriel

Le peintre industriel est celui qui donne la touche finale aux nombreux produits issus de l’industrie. En effet, c’est lui qui va leur donner leur couleur finale mais pas seulement ! Il joue un rôle clé dans la protection des objets fabriqués afin d’éviter la corrosion des métaux, le pourrissement du bois et les moisissures sur différents types de surfaces.

Il s’occupe de préparer les surfaces à peindre à travers différentes techniques comme le ponçage, le dégraissage, le sablage, le masticage. Il les nettoie à l’eau sous pression puis les sèche à l’air comprimé. Il trace ensuite les surfaces à peindre en protégeant les parties à ne pas peindre. Il prépare et applique les produits au pistolet et réalise si besoin des finitions à la main. Il va également appliquer les couches de protection et de revêtement. C’est un métier qui s’exerce en atelier, vêtu d’une combinaison protectrice et d’un masque.

4. Poinçonneur / Poinçonneuse

Le poinçonnage est l’action qui consiste à perforer des éléments métalliques afin d’effectuer des trous de formes diverses et complexes. Le poinçonneur est donc celui qui produit des pièces et des éléments de métal par poinçonnage. Il travaille sur des machines conventionnelles ou à commande numérique pour positionner les pièces et les poinçonner. Il doit savoir lire et interpréter des plans avec des mesures et des perspectives.

Il est le garant de la qualité des pièces produites puisqu’il se charge de contrôler et isoler les pièces non conformes, il paramètre les machines et les équipements et réalise la maintenance de premier niveau.

5. Tourneur/Tourneuse

Le tourneur façonne des pièces de métal (filetage, des pièces métalliques de toutes formes) ou de bois (pieds de meubles, objets décoratifs, rampes, …), à l’aide d’un tour à commande numérique ou manuelle. Les pièces sont fabriquées par enlèvement de matière, avec un tour où l’outil se déplace sur la pièce. C’est un métier technique qui demande une aisance en mathématiques pour se représenter les objets en 3D et l’utilisation des logiciels de fabrication assistée par ordinateur.

Le tourneur travaille aussi bien dans des petits ateliers ou la fabrication peut encore être faite sur des machines manuelles, ou alors en centre d’usinage ou les machines automatisées à commande numérique sont utilisées. En effet, dans certains secteurs, les pièces à fabriquer sont complexes et nécessitent donc des machines élaborées avec des mouvements différents. Le tourneur peut alors être amené a piloter la production de plusieurs machines.

Le métier de tourneur est accessible dès le BEP puis en CAP ou Bac Pro avec des possibilités de spécialisation.

6. Tuyauteur/Tuyauteuse

Le tuyauteur industriel opère sur des réseaux de tuyauterie qui sont destinés à transporter des fluides liquides ou gazeux, qui peuvent être corrosifs ou explosifs, soumis à des températures et pressions variées. Les réseaux qu’il réalise peuvent être utilisés sur de nombreux sites industriels comme en agro-alimentaire, en pétrochimie, en papèterie, dans des centrales, etc.

Le tuyauteur travaille en équipe, avec des soudeurs et des monteurs. Il étudie les plans de construction et les contraintes des lieux où il doit installer les réseaux de tuyauterie. Il détermine ensuite les travaux à réaliser (découpe, remplacement, démontage, …) en évaluant les risques liés aux produits véhiculés par les tuyaux.

Pour accéder au métier de tuyauteur, des formations existent du CAP au Bac+3 selon le niveau de qualification recherché.

Conclusion

Les préjugés qui pèsent sur l’industrie empêchent certaines filières de recruter. Pourtant, comme nous pouvons le voir dans les métiers cités plus haut, le secteur offre de belles opportunités de carrière dans des métiers divers et variés. Quel que soit le métier choisi, il existe des formations à tous les niveaux, permettant d’y accéder et d’évoluer tout au long de sa carrière. Autant de parcours que proposent les organismes de formation du territoire. Laissez-vous tenter par les métiers méconnus de l’industrie !

Loading...